French flag United Kingdom flag



Origine du ciment


Il peut paraître curieux de s'intéresser à l'origine du ciment qui a été utilisé pour la construction du socle de la statue de la Liberté, mais ce choix est guidé par l'intérêt que portent de nombreux visiteurs à l'origine de tous les matériaux. Le Cuivre, lui, vient de Norvège. Les plaques de granit, elles, viennent d'une carrière du Connecticut. Le ciment, lui, vient d'Allemagne.

L'histoire commence le 4 juin 1864. Ce jour est le commencement de l'activité de la "Portland-Cement-Fabrik Dyckerhoff et Söhne", une nouvelle entreprise spécialisée dans ce matériaux tout nouveau, le ciment. Le fondateur était Wilhelm Gustav Dyckerhoff, il plaça son fils Gustav en tant que directeur commercial et son second fils Rudolf en tant que directeur technique. L'entreprise faisait suite à une autre entreprise qui accumulait les pertes, la cimenterie "Dyckerhoff et Brentano" à Hattenheim dans le Rheingau, qui fut fondé le 1er juin 1861. Cinq ans plus tard ils employaient déjà 100 personnes, et ce nombre ne fit qu'augmenter jusqu'à atteindre en 1883 les 500 employés. Société innovante, la cimenterie obtint de nombreux prix nationaux et internationaux pour ses différents produits. En 1886 ils signèrent l'un des plus gros contrats de leurs carrières, la fourniture de 8000 barils de ciment Portland aux Etats-Unis, ciment destiné à la construction du socle de la statue de la Liberté. Il s'agissait alors de la plus grosse commande de ciment jamais faite aux Etats-Unis. Ca représentait quand même 1360 tonnes. Suite à cette commande le dirigeant de l'entreprise, Mr Dyckerhoff, a été convié à l'inauguration de la statue, en 1886.

Wilhelm Gustav Dyckerhoff

De nos jours, cette entreprise appartient à un groupe italien, la Buzzi Unicem.


Voir aussi : Histoire de la statue de la Liberté

Voir aussi : Socle de la statue de la Liberté



Copyright 2013 - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes.






Google+