French flag United Kingdom flag



Dimensions de la statue de la Liberté


Dimensions

La statue mesure 46.05m de haut. Elle est sur un socle de 46.94, ce qui fait une hauteur totale de 92.99m. A un centimètre près, on avait un compte rond... En arrondissant les dimensions on a donc approximativement la même taille pour le socle et la statue. C'était une volonté de Morris Hunt, l'architecte du socle, de ne pas le faire plus grand que la statue elle-même. En fait initialement il avait dessiné un socle grandiloquent, trop grand, il était à lui seul une oeuvre d'art et finalement il éclipsait la statue. Le choix qui a été fait finalement fut plus simple, plus en accord avec la statue. Les autres dimensions sont peut-être plus explicites : la tablette fait 7m19 le haut, le bras droit, tendu vers le ciel, fait 12m80. Le visage mesure 3m05 et rien que son plus grand ongle mesure 65cm !

Pour le plaisir, si nous rapportons la dimension de ses pieds à la taille des chaussures aux Etats-Unis, Miss Liberty chausserait du 879.

Voici ci-dessous un tableau des dimensions de la statue, dans tous les sens.

La statue


. Hauteur du sol au sommet de la torche 92.99 m (305 pieds)
. Hauteur de la statue 46.05 m (151 pieds)
. Hauteur du piédestal 46.94 m (154 pieds)
. Hauteur des pieds au sommet de la tête 33.86 m (111 pieds)
. Hauteur du sommet de la tête au sommet de la torche 12.19m m (40 pieds)
. Longueur du bras droit 12.80 m (42 pieds)

La tête


. Hauteur de la tête 5.26 m (17 pieds)
. Largeur de la tête 3.05 m (10 pieds)
. Espace inter-orbites 0.76 m (2.5 pieds)
. Largeur d'un oeil 0.65 m (2.1 pieds)
. Longueur du nez 1.37 m (4.6 pieds)
. Plus grand rayon de la couronne 3.50 m (75 Kg, 9 pieds)
. Largeur de la bouche 0.91 m (3 pieds)

Les mains


. Ongle 0.33 m x 0.65 m (1 x 2.1 pieds)
. Longueur de l'index 2.44 m (8 pieds)
. Circonférence de l'index (à la 2e phalange) 1.44 m (4.3 pieds)
. Longueur de la main 5.00 m (16 pieds)
. Longueur la tablette 7.19 m (23.5 pieds)
. Largeur de la tablette 4.14 m (13.5 pieds)
. Epaisseur de la tablette 0.61 m (2 pieds)

Autres dimensions


. Largeur de sa taille 10.70 m (35 pieds)
. Longueur d'un pied 7.65 m (25 pieds)

Taille

Quand on observe la statue de la Liberté de loin, on est forcément impressionné par sa taille, mais on peut encore s'abriter derrière l'argument consistant à dire qu'il s'agit d'un effet d'optique. quand on est à ses pieds, là, il n'y a plus de possibilité de dire qu'elle est pas si grande que ça : Elle est vraiment grande, cette statue. Si chacun est impressionné à un moment différent, pour moi, ça a été lors de son approche, sur le bateau. Peut-être était-ce parce qu'on est près du niveau de la mer qu'on a l'impression qu'elle élève encore plus haut que lorsqu'on observe de Battery Park, à la pointe Sud de Manhattan. D'autres s'apercevront de sa hauteur lorsqu'ils sont dans le musée et que le plafond de verre leur montre les dessous de la statue. La vision de l'escalier qui semble se perdre dans la structure métallique fait penser à une immense toile d'araignée. Certains seront impressionnés lorsqu'ils sont aux pieds de la statue, le long du mur du fort Bedloe. D'ici, la perspective rends la statue plus petite qu'elle ne l'est réellement, mais c'est un sentiment que le cerveau humain sait faux. Enfin, pour certains, la simple vue de la statue de loin est suffisante pour savoir qu'elle est vraiment très grande. En statuaire, on parle de statues colossales, ou de statues monumentales, pour indiquer une statue de grande taille. Cette notion est purement théorique, elle n'a pas été normalisée internationalement. D'aucuns diront que ça commence à 10m de hauteur. Pourquoi pas, c'est une limite acceptable. Ainsi la statue de St Charles Borromée, à Arrona (Italie) n'en est pas une, malgré sa très grande taille. Le Corcovado, au Brésil peut être considéré comme une statue monumentale. Vous avez un tableau des principales statues monumentales dans le Monde.


Pourquoi avoir voulu créer une statue aussi imposante ?

Les raisons de ce gigantisme se trouvent dans le contexte de l'époque. A la fin du XIXe siècle les Etats européens se livrent à une guerre commerciale sans merci pour assurer l'hégémonie du pays sur le Monde. Chaque pays a son moment de gloire, la France perdant un peu de son pouvoir dans les années 1870, lors de la guerre contre la Prusse. Or le pouvoir économique ne se décrète pas : Il se prouve avec des réalisations pratiques. Le savoir-faire d'un pays se montre à travers les arts, la politique, mais surtout avec les technologies. Ca tombe bien, la fin du XIXe siècle voit la multiplication des techniques nouvelles dans l'industrie. La création d'une statue monumentale, de plus de 40m de haut, est à cette époque un défi majeur, aussi bien pour la capacité à la concevoir qu'à la réaliser. En plus des contraintes de conception de l'enveloppe de la statue il y a des contraintes de charge et de résistance au vent, ce qui n'était pas si facile que ça à résoudre. Une partie des calculs sont d'ailleurs lisibles sur ce site sur cette page. Le bras tendu était d'ailleurs un sacré défi, car il n'y a aucun support au-dessous pour le faire tenir à partir du sol. Tout ceci fait que la statue est à elle seule une représentation du Génie français, Génie au sens de travaux public. La construire est une aubaine pour la France, ça lui permet de montrer au Monde entier son savoir-faire.

En réalité, peu importait la grandeur de la France à ce moment, car les concepteurs de la statue n'avaient qu'une raison à sa construction : Faire de l'ombre au régime répressif de Napoléon III en magnifiant le pays des Libertés en lui fournissant la plus grande statue possible à sa gloire. C'est là la raison de son gigantisme : Faire le plus de bruit possible autour de cette statue.

En pratique la statue devait bien avoir une taille maximale, les technologies permettant pas de faire des statues extrêmement grandes. D'ailleurs, qui voudrait d'une statue de 100m de haut ? (Les Chinois, qui en ont fait une de plus de 100m... Voir ci-dessous) Il fallait donc bien accepter de limiter sa taille à quelques choses de réalisable. 43m, c'était la hauteur choisie. En fait, c'est plus un agrandissement par quatre d'une statue qu'une statue de cette taille. Il faut entendre par là que la statue ayant servi de modèle (qui était déjà un agrandissement d'une statue plus petite) a vu ses dimensions projetées au sol et multipliées par quatre pour faire un ensemble de 46m de haut. Un petit calcul inverse nous montre que la statue ayant servi de modèle faisait 11m50 de haut.


Poids

Le poids de la statue de la Liberté est assez impressionnant lui aussi. C'est bien sûr la somme des poids de la structure interne en fer forgé (130 tonnes) et de l'enveloppe de cuivre (88 tonnes). L'ensemble pèse donc approximativement 220 tonnes, on n'est plus à 2 tonnes près. Quant au piédestal, il pèse... trop pour le savoir. En fait il est composé d'un énorme bloc de béton s'enfonçant dans le sol pris dans le fort Wood, et il est composé essentiellement de pierres granitiques. Autant dire que son poids est infiniment plus élevé que celui de a statue elle-même, qui paraitrait bien légère en comparaison. A noter que pour l'enveloppe, ce n'est pas seulement les plaques de cuivre qui sont lourdes, c'est aussi les rivets, qui, individuellement, sont peu lourds mais la quantité astronomique qu'il y a sur la statue augmente son poids de façon considérable.



Copyright 2013 - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes.






Google+